Manifestation Solidaire Contre Le 127bis

Posted by Daniël Verhoeven

Sources: Manifestation Solidaire Contre Le 127bis, Solidariteitsactie aan het gesloten asielcentrum 127bis, 31 Januari 2011

Photos: De Wereld Morgen.

Ce dimanche 30 janvier, suite à l’appel de la CRER, une quarantaine de manifestants ont bravé le froid pour se rendre devant les grilles du centre fermé 127bis aux abords de l’aéroport de Zaventem. «Nous sommes venus exprimer notre solidarité aux détenus de Steenokkerzeel et des autres centres de Belgique. » explique Oscar Flores, coordinateur de la CRER. « L’expulsion des étrangers en situation illégale ne sera jamais une solution aux problèmes liés à l’immigration. Il s’agit d’un leurre qui a uniquement pour but de rassurer une population en proie à la xénophobie. » Opposés à la politique migratoire menée par le gouvernement et les instances européennes, les manifestants ont échangé des mots d’espoir avec les détenus pendant près de trois heures.

Zoé Genot, députée Ecolo, était parmi eux. En sa qualité de parlementaire, elle a pu entrer dans le centre et s’entretenir avec la centaine de personnes actuellement enfermées dans l’attente de leur expulsion vers leur pays d’origine. « En ce moment, il y a beaucoup d’Arméniens malades venus chercher en Belgique des soins inaccessibles chez eux.» raconte-elle inquiète après sa visite. Interrogé sur la présence de la politicienne, un manifestant nous raconte : « Zoé fait partie d’Ecolo qui prône la suppression des centres fermés considérés comme inutiles et attentatoires aux principes fondamentaux de notre démocratie. »

Madame Genot était chargée en outre de remettre de la part des militants 80 cartes de téléphones aux personnes détenues. Ces cartes ont été achetées grâce aux dons récoltés par la CRER. Elles permettront à chacun de joindre ses proches ou d’entrer en contact avec la coordination qui organise des visites individuelles en vue d’apporter aide et conseils aux détenus. L’heure de sortie des détenus dans la cour, prévue quotidiennement à 15h, a été annulée ce dimanche pour éviter les contacts entre les manifestants et les réfugiés. Malgré cette interdiction, ces derniers ont été très réceptifs à l’attention des citoyens venus les soutenir. Ils ont eux-mêmes participé à la manifestation en criant depuis leur chambre des slogans de liberté et en brandissant des calicots préparés à l’avance avec les moyens du bord.

La tension est particulièrement forte dans l’enceinte du centre actuellement. Deux jeunes hommes sont entrés en grève de la faim depuis plus de 10 jours pour protester contre leur détention. Solidaires, les autres détenus ont averti la directrice du centre qu’ils ne s’alimenteraient pas non plus ce dimanche. Ils ont raconté aux militants le traitement qui leur était réservé et les ont informés du déroulement des dernières expulsions.

Vers 17h, c’est sans résignation que les manifestants ont décidé de quitter les lieux, en préparant déjà leur prochaine venue.



Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s