Lettre ouverte du CRER – Plus de 55 jours de grève de la faim… signez la pétition!!!

Posted by Daniël Verhoeven

Received at CRER – Coordination contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation

Signez la pétition

Monsieur le Ministre,

Je tiens à vous faire part de mon indignation face à la manière dont vous traitez le dossier des demandeurs d’asile et personnes sans papiers. Parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui n’ont d’autre choix aujourd’hui que de commencer de nouvelles grèves de la faim ; comme à la rue des chartreux (1000 Bruxelles) où 26 personnes risquent leur vie, pour un peu de dignité, depuis plus de 55 jours maintenant.

Déjà en 2009, l’accord du gouvernement pour régulariser les sans papiers avait été géré de manière scandaleuse. Vous ne pouviez pas ignorer en effet le caractère illégal de l’instruction ministérielle que vous vous félicitiez d’avoir scellée après des mois de discussion. Tout naturellement, elle a été annulée par le Conseil d’Etat et s’est envolée avec elle toute certitude quant à réalisation des promesses faites. Combien des personnes ont pu, au final, retrouver des droits suite à ces promesses ? Nous ne le saurons probablement jamais.

En revanche, le dimanche 12 décembre, nous avons assisté avec stupéfaction aux débats télévisés qui se sont déroulés sur RTL et la RTBF à propos de l’asile et de la crise de l’accueil en présence de représentants de chaque faction politique. Outre le fait que vous avez éludé la plupart des questions pertinentes soulevées par les experts et partis de centre gauche – supposément proches du CDH – pour vous concentrer sur le « débat » populiste et dégradant qui a occupé le temps d’antenne, nous avons été tout particulièrement choqués de constater la vigueur avec laquelle vous vous défendiez de ne pas être aussi ferme dans l’expulsion des étrangers en situation irrégulière que vos prédécesseurs – aile droite de la droite flamande.

L’humanisme auquel vous prétendez devrait pourtant vous pousser à rappeler au public le point de vue et la détresse absolue de la population concernée afin notamment d’éviter que ne se reproduisent incessamment des situations inhumaines telles que les grèves de la faim.

Parmi les grévistes de la rue des Chartreux, beaucoup vivent en Belgique depuis plusieurs années et y ont tissé, tant bien que mal, des liens sociaux durables. Mais à défaut de se voir reconnaître une petite chance d’être acceptés dans notre pays, ceux-ci ont été chaque jour un peu plus livrés au désespoir de la clandestinité, à l’exploitation et à l’emprise des réseaux mafieux.

En entamant la grève de la faim, ces personnes ont décidé qu’elles ne voulaient pas d’une telle vie et ont exprimé leur volonté indéfectible d’obtenir les droits que la société belge dit leur reconnaître en leur qualité d’être humain. Le refus de les entendre les mène à présent au stade ultime duquel ils ne pourront sortir, au mieux, qu’avec de profondes séquelles physiques et psychologiques.

Ils sont allés tellement loin qu’il est tout à fait illusoire de croire qu’ils s’arrêteront maintenant. Attendrez-vous le décès de l’un d’entre eux pour vous pencher sur leur sort? Ou avons-nous raison de croire que le représentant du parti humaniste que vous êtes accèdera finalement à la compassion qu’ils méritent ?

Vous ne pouvez plus fermer les yeux sur l’état critique de ces sans papiers. Vous devez leur accorder un droit de séjour.

J’espère que vous mettrez fin à cette situation insensée aussi vite que possible.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de toute ma considération.



Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s